Le travail de l’ombre

Savez-vous qu’en temps normal, plus d’une centaine de personnes poussent chaque semaine la porte du Centre culturel. Pour participer à une activité, réserver une place de spectacle, louer du matériel, faire des photocopies, les raisons sont diverses mais ça en fait du va et vient !

Pour chacun de vos passages, notre collègue Cherif, ouvrier, est souvent sollicité, il prépare les locaux, vérifie et teste le matériel mis à la location, dépose nos flyers dans les commerces, colle les affiches, monte l’éclairage et la scène! Ses tâches sont diverses… mais pour chacune de nos activités, vous pouvez être sûr qu’il a fait quelque chose pour vous !

Imaginez le changement pendant cette période de confinement…  Depuis le 23 mars, une partie de notre équipe est en télétravail… une partie seulement car Cherif, continue à se rendre tous les jours à la rue de Villers. Depuis le 23 mars, il se retrouve seul dans nos bâtiments pour préparer au mieux la reprise et notre retour. Du travail, il en a à revendre… tout ce qu’il n’a pas le temps de faire en temps normal entre les va et vient et les sollicitations quotidiennes.

Depuis le 23 mars, musique à fond et sourire aux lèvres, il entretient nos locaux, répare et nettoie nos tentes, pose des panneaux acoustiques pour votre bien-être mais s’occupe aussi de nos bureaux, ponce nos portes, change notre éclairage et range son matériel. Musique à fond, il prépare notre retour et a hâte de tous nous revoir.

Merci à lui pour son travail de l’ombre ! Grâce à lui la vie du Centre culturel non confiné sera encore plus belle et confortable.