Pour vous, la culture c’est quoi ?

Au sens large, la culture, c’est l’ensemble des valeurs, des coutumes, des savoirs et des manières de faire que nous partageons. Plus précisément, ce sont les arts et les lettres, les spectacles, auxquels tous doivent pouvoir accéder. Mais c’est aussi la créativité de chacun que nous devons encourager et mettre en lumière. Le droit à la culture est un droit fondamental !

Quelle place accordez-vous au secteur associatif et culturel au sein de votre commune ?

Une place très importante ! Nos candidats s’investissent largement dans les activités associatives et culturelles. Le bénévolat, la solidarité, la créativité sont essentiels pour le vivre-ensemble. Nous y avons été particulièrement attentifs au cours des six dernières années. Les aides et les subsides que nous apportons à l’associatif sont nombreux et importants. Si nous manquons encore d’une infrastructure qui permette le développement d’activités associatives et culturelles plus importantes, nous travaillons à résoudre ce problème. Des projets existent.

« Gerpinnes, commune vieillissante », que mettriez-vous en place pour assurer la pérennité des associations de l’entité ?

Le vieillissement de notre population n’est pas une menace pour la vitalité associative ! Toutes les statistiques indiquent que c’est après 64 ans que l’engagement associatif est le plus fréquent. En revanche, l’accès à la culture peut être compromis par les problèmes de mobilité et d’isolement qui accompagnent l’avancée en âge. Pour les problèmes de mobilité, la réponse consiste à amener la culture au plus près de nos habitants. C’est le sens d’activités comme Gerpina Musica ou comme la Fête de la Culture, qui a eu lieu dans différents villages de l’entité. Contre l’isolement, l’associatif à un rôle important à jouer.

Quelles sont vos propositions pour optimiser la coordination des agendas des associations ?

Une coordination existe déjà à travers le planning d’occupation des salles. Les services communaux organisent chaque année une réunion avec les associations concernées. Quant à l’agenda des fêtes et festivités, c’est un peu comme dans le fonctionnement de nos corps d’office de marche : « Honneur à l’ancien » ! Mais une conciliation avec les interlocuteurs est toujours possible.

« Gerpinnes, commune de folklore mais pas que », comment pensez-vous renforcer la participation citoyenne locale ?

La participation citoyenne ne se décrète pas, mais elle peut et doit être soutenue. La commune a mis en place plusieurs structures participatives, notamment une commission culturelle, mais aussi un PCDR, un conseil des enfants, un conseil des seniors… Nous voulons développer les outils participatifs. Nous envisageons aussi d’accorder un soutien financier spécial aux initiatives citoyennes les plus innovantes dans le domaine de la culture et du folklore. Et pour que personne ne soit laissé de côté, nous souhaitons aller à la rencontre de tous. Nos élus sont présents au quotidien. Ils sont accessibles et attentifs aux demandes et aux initiatives des Gerpinnois. Nous voulons continuer à développer les partenariats avec le monde associatif, mais aussi veiller à une plus grande collaboration des différents services communaux (culture, cohésion sociale, environnement, enseignement, ) et du centre culturel, pour une présence accrue auprès de tous les Gerpinnois.

Quels sont, selon vous, les aspects sociétaux, culturels et patrimoniaux qui composent l’identité citoyenne gerpinnoise?

Le folklore joue certainement un rôle important dans l’identité gerpinnoise. Il participe d’ailleurs à l’intégration de tous dans notre communauté. Le pays des Rolendiens est une réalité. Gerpinnes est le berceau des marches folkloriques de l’Entre-Sambre-et-Meuse. Le tour et la marche Sainte- Rolende ainsi que la Saint-Roch et la Saint-Frego sont inscrits au Patrimoine Culturel et Immatériel de l’Humanité (Unesco). La marche Saint-Hubert est en plein essor, ainsi que la Sainte-Adèle à Fromiée, la Saint-Martin de Villers-Poterie, la Saint-Ghislain des Flaches, la marche Saint-Pierre des jeunes à Gerpinnes.  La tradition, le folklore sont inscrits dans l’ADN de nos concitoyens.

La préservation du caractère rural de notre environnement est aussi une aspiration très présente. Mais l’attachement à une identité traditionnelle n’est pas incompatible avec la modernité. L’identité gerpinnoise est plurielle et le rôle d’un représentant politique est de prendre en compte la diversité des aspirations citoyennes.

Prenez-vous l’engagement de poursuivre, et pourquoi pas de développer, le soutien dont bénéficie le Centre culturel depuis de nombreuses années ?

Notre engagement à poursuivre notre soutien au centre culturel va de soi. Un développement est parfaitement envisageable. Le centre culturel pourrait, à l’avenir, assumer des missions plus importantes en assurant l’animation et la gestion d’infrastructures nouvelles.

Selon une étude publiée par l’Avenir le 21 avril 2018, les Communes Wallonnes consacrent en moyenne 53 €/habitant à la culture. Avec 12 660 habitants, pour être dans la moyenne, Gerpinnes doit donc consacrer 670 980 € à la culture. Qu’en est-il dans notre budget communal ?

La charge totale du budget communal consacré à la culture s’élève à 744.000 €.

Ce montant correspond aux dépenses (fonctionnement et infrastructures) suivantes :

  • L’entretien des salles lié à leur occupation par nos associations
  • Les dépenses communales pour les manifestations culturelles et la promotion de la culture
  • La bibliothèque communale
  • Les subsides alloués à nos associations et au centre culturel
  • Le traitement du personnel communal détaché à la Culture
  • La construction et la maintenance des salles selon un pourcentage correspondant à leur occupation par nos associations
  • Les dépenses liées au projet de construction d’une salle polyvalente
  • L’équipement et l’intervention dans les salles de réunion du centre culturel

Si nous prenons en compte l’organisation de nos marches folkloriques, le budget communal consacré à la culture dépasse les 800.000 €

Télécharger le PDF original
Réponses des autres candidats
2018-10-01T15:48:59+00:001 octobre 2018|Uncategorized|
X